PIB et RNB

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Si le classement des pays en fonction de leurs performances peut être un exercice utile et intéressant, il peut aussi induire en erreur, notamment parce que les indicateurs ne rendent pas compte de toute la réalité.

Le PIB est un parfait exemple des confusions que peut engendrer l’interprétation des tableaux de classement. Il constitue, certes, une mesure relativement directe de la production et donne une idée du niveau de prospérité atteint par un pays, à un moment donné de son histoire et comparativement à ses concurrents. Mais il doit être manié avec précaution.

Prenons le PIB par habitant au Luxembourg. Depuis plusieurs années, c’est de très loin le plus élevé de l’OCDE, même par rapport aux États-Unis. Selon les statisticiens, cet écart est en partie dû aux 90 000 travailleurs frontaliers qui viennent chaque jour d’Allemagne, de France, de Belgique et des Pays-Bas, travailler au Luxembourg, souvent dans le secteur lucratif des services financiers. Or, dans les chiffres, ils ne font pas partie de la population luxembourgeoise. Si c’était le cas, le PIB par habitant serait moindre, tout en restant parmi les plus élevés de l’OCDE.

Pour comparer les revenus entre pays, il faut tenir compte des écarts de pouvoir d’achat. Tout voyageur sait que la valeur de 100 dollars US diffère selon le pays où l’on se trouve. Ainsi, si l’on mesure le PIB par habitant au Japon en se basant sur la valeur de marché actuelle du dollar, aux taux de changes normaux, il figure parmi les dix pays les plus riches de l’OCDE. Mais si l’on tient compte des parités de pouvoir d’achat, il passe au 16e rang.

Quant à l’Irlande, elle n’a cessé de progresser dans le classement basé sur le PIB par habitant depuis 1999, et elle fait désormais partie des cinq pays de l’OCDE les mieux classés. Plusieurs facteurs expliquent cette évolution remarquable, notamment un afflux d’investissements étrangers dans des activités à forte valeur ajoutée. Mais, comme une partie des profits et des recettes générés par ces entrées d’investissements (et de main-d’oeuvre étrangère) revient vers les pays d’origine, l’on peut se demander si le PIB par habitant reflète correctement la richesse réelle de l’Irlande.

Le Revenu national brut (RNB) prend en compte ces flux entrants et sortants. Dans de nombreux pays, ils tendent à s’équilibrer, de sorte que le PIB et le RNB ne diffèrent guère. Mais en Irlande, les sorties de bénéfices et de revenus, effectuées essentiellement par les grandes entreprises multinationales qui y sont implantées, excèdent de très loin les rapatriements de revenus. Ainsi, dans un classement établi en fonction du RNB, l’Irlande se retrouverait au 17e rang. En d’autres termes, alors que les revenus par habitant sont élevés en Irlande, le RNB indique qu’il en subsiste moins dans le pays que ne le laisserait penser le PIB. À titre de comparaison, s’agissant du RNB, le Japon est en 13e position, du fait des importants flux financiers nets provenant des entreprises et des travailleurs implantés à l’étranger.

L’Irlande n’en demeure pas moins l’une des économies les plus dynamiques de l’OCDE, dont le revenu réel net augmente depuis le milieu des années 90. Comparé à la moyenne d’autres pays de l’OCDE dont les statistiques corrigées de l’inflation et des différences de pouvoir d’achat sont disponibles, le PIB irlandais était inférieur de 12 % en 1995, et supérieur de 22 % en 2003. Quant au RNB, inférieur de 20 % à la moyenne en 1995, il dépassait la moyenne de 4 % en 2003, une progression moindre que celle du PIB, mais néanmoins considérable.

Bien entendu, la valeur statistique d’un classement peut diminuer si plusieurs pays sont regroupés, comme c’est le cas dans les graphiques présentés ici. Si le classement aide à évaluer la performance, l’on doit être très attentif au choix de l’étalon de référence et à sa signification.

Références

Pour des résultats plus détaillés, consultez : Parités de pouvoir d’achat et dépenses réelles : année de référence 2002, (Édition 2004).

Pour plus d’information sur les PPA, voir www.oecd.org/std/ppp.

©L’Observateur de l’OCDE n° 246/247, décembre 2004-janvier 2005




Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier par courrier


Abonnez-vous dès maintenant
Edition en ligne
Edition précédente

Ne manquez pas

  • Alors que la FIFA est secouée par un scandale financier de grande ampleur, des sponsors tels que Coca-Cola et Visa remettent en question leur soutien au vu du décès de nombreux travailleurs sur les chantiers qataris du Mondial de 2022. A lire dans Libération.
  • La lutte contre le travail au noir franchit un nouveau seuil. Selon le bilan 2014 publié par Les Echos, le montant total des redressements imposés par les Urssaf pour « travail dissimulé » s’est élevé à 401 millions d’euros, contre 320 millions l’année précédente.
  • Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon rallie le soutien de l’OCDE: « 2015 est une année des plus cruciales pour l’humanité ».
  • Si la croissance française a augmenté de 0,6% au premier trimestre 2015, cela signifie-t-il pour autant que le pays est définitivement sur la voie de la reprise ? Explications avec Le Figaro.
  • growth in Fr
  • Il y a 70 ans, la Sécurité Sociale était mise en place en France. Quel bilan peut-on en tirer aujourd'hui?
  • L'OCDE estime l'effet du dérèglement climatique à -1.5% de PIB mondial d'ici 2060. A lire dans l'Opinion.
  • Le défi de l'eau rattrape les villes Dans les agglomérations des pays développés l'abondance et la qualité de la ressource ne peuvent plus être tenus pour des acquis selon Les Echos.
  • L'OCDE exhorte le Japon à favoriser le travail des femmes pour relancer l'activité (Les Echos)
  • #OCDE360: Emploi, éducation, pauvreté, croissance verte...Quel classement pour votre pays?
  • Un plus grand accès à la chirurgie dans les pays en voie de développement pourrait éviter le décès annuel de 1,5 millions de personnes, selon une nouvelle étude publiée par le Groupe de la Banque mondiale.
  • Rana Plaza
  • L’Assemblée nationale examine ce lundi 30 mars une proposition de loi visant à obliger les entreprises françaises à s’assurer de la conformité de leurs sous-traitants en matière de droits de l’homme et d’environnement. A lire sur Le Monde.
  • L'année 2015 sera celle de la hausse du pouvoir d'achat d'après le Figaro économie.
  • Bercy et Bruxelles déclarent la guerre à l'optimisation fiscale, selon le JDD qui annonce que le ministère de l'Economie est sur le point de dévoiler une liste d'une vingtaine de schémas fiscaux jugés non conformes.
  • Entretien avec Eric Charbonnier, expert éducation de l'OCDE, qui dresse un bilan mitigé de la réforme de l'Education présentée par la Ministre Najat Vallaud-Belkacem. Article d'Atlantico.
  • Découvrez les gagnants du concours #JeVoisChaqueJour de la Banque Mondiale.
  • A l'école, les garçons restent moins performants que les filles. Un article à lire sur le site internet du journal Le Monde.
  • solar powered plane
  • L'avion du futur ? Ce tour du monde en avion à énergie solaire pourrait constituer une avancée significative en matière de lutte contre le réchauffement climatique.
  • Désindustrialisation et précarisation de l’emploi ne sont pas seulement le lot des ouvriers: l’atelier d’assemblage de moteurs où travaille Axelle (photo ci-dessus) emploie une forte proportion de femmes, souvent jeunes et intérimaires. Découvrez l’enquête photographique de Mediapart en cliquant sur l’image. © Raphaël Helle / Signatures / La France VUE D'ICI
  • Les energies renouvelables (ENR) sont à l'honneur. Compte tenu des objectifs en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial, les ENR semblent avoir un avenir prometteur devant elles selon les Echos.
  • [Vidéo] Migrations internationales: un enjeu planétaire. Interview de Jean-Christophe DUMONT, Chef de la division des migrations internationales auprès de l'OCDE, auditionné par le Conseil Economique, Social et Environnemental.
  • Paris 2015 En vue de la conférence de décembre 2015 contre le changement climatique, le président français François Hollande est en visite officielle aux Philippines, pays qui subit déjà les conséquences de ce phénomène.
  • SwissLeaks: Pascal Saint-Amans, directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, analyse les réformes en cours pour lutter contre la fraude fiscale. Une interview à lire sur le site de L'Express.

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2015