Comment va la vie ?

Cliquer pour agrandir

Lorsqu’on parle des inégalités, on pense généralement au revenu ou au patrimoine, mais il est peut-être plus pertinent de les appréhender selon le degré de satisfaction que les personnes éprouvent à l’égard de leur vie. Une étude intitulée Comment va la vie ? a récemment été réalisée pour analyser les différents degrés de satisfaction à l’égard de la vie dans les pays étudiés. 

La distribution de la satisfaction à l’égard de la vie est plus uniforme dans certains pays que dans d’autres, comme cela apparaît clairement lorsque l’on considère l’écart entre les personnes situées à la limite inférieure du décile le plus satisfait et les personnes se trouvant à la limite supérieure du décile le moins satisfait.

Cette distribution est relativement égale dans la majeure partie de l’Europe occidentale, en Israël, au Japon et en Nouvelle-Zélande. Dans d’autres pays, comme le Chili, la Slovénie, le Portugal et le Brésil, la variance est beaucoup plus forte et l’écart est plus grand entre les catégories les plus satisfaites et celles qui le sont le moins.

De nombreux facteurs peuvent expliquer les différences de bien-être subjectif observées dans la population, mais certains sont assez évidents : le sexe auquel on appartient, la possibilité d’accéder à l’éducation, la situation au regard de l’emploi et la répartition du revenu ont une incidence sur les inégalités.

OCDE (2011), Comment va la vie ?: Mesurer le bien-être, Paris. 

Voir www.oecd.org/progres

©L'Observateur de l'OCDE n° 287 T4 2011




Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Le choix de la rédaction

  • Economic Outlook_video

Articles les plus lus

Abonnez-vous dès maintenant

n° 297 T4 2013

Pour recevoir notre édition papier par courrier


Abonnez-vous dès maintenant
Edition en ligne
Edition précédente

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2014