Les leçons de l’enquête PISA

© Aly Song/Reuters

Dans une économie mondialisée, la réussite scolaire ne se mesure plus seulement à l’aune des progrès accomplis par rapport à des normes nationales mais par rapport aux systèmes scolaires les plus performants à l’échelon international. Publiés le 3 décembre, les résultats de la dernière enquête PISA, référence mondiale pour l’évaluation des acquis scolaires, mettent en évidence des mutations spectaculaires dans le vivier mondial de compétences. 

Shanghai, Chine, déjà n°1 des systèmes éducatifs les plus performants en 2009, a renforcé son avance par rapport à son principal concurrent, Singapour, qui a pourtant enregistré des progrès rapides : les élèves de Shanghai ont désormais un an d’avance en mathématiques sur leurs homologues de Singapour. D’autres pays d’Asie de l’Est, notamment le Taipei chinois et le Japon, ont vu leurs résultats progresser, de même que l’Europe (Allemagne et Pologne) et l’Amérique latine (Brésil et Mexique). L’enquête PISA s’est déroulée en 2012, alors que nombre des 65 pays participants étaient encore aux prises avec les conséquences de la crise économique, qui a mis en évidence l’urgence d’améliorer les compétences afin que chacun soit mieux armé pour travailler, affronter la concurrence et interagir de manière à favoriser le progrès économique.

Selon certains, la réussite de Shanghai au PISA ne tient qu’à une préparation intensive des élèves et à un apprentissage par cœur. Mais les résultats les plus impressionnants obtenus par les élèves de Shanghai ne concernent pas les exercices qui leur demandent simplement de réciter ce qu’ils ont appris mais bien ceux où ils doivent appliquer leurs connaissances à des situations inédites, de manière créative. Alors que 2 % seulement des élèves américains sont capables de conceptualiser, généraliser et utiliser des raisonnements mathématiques difficiles de manière créative, ce qui est indispensable pour atteindre le haut du classement PISA, la proportion est supérieure à 30 % à Shanghai, où les pouvoirs publics ont compris que l’excellence sera de plus en plus recherchée dans l’économie mondiale, laquelle ne récompense plus les individus simplement pour leurs connaissances – Google est là pour ça – mais pour leur aptitude à les mettre en pratique.

Il est évident que chaque système scolaire est particulier. Mais l’enquête PISA met au jour un nombre surprenant de caractéristiques communes aux systèmes scolaires les plus performants à l’échelon mondial. Par exemple, les élèves des pays les mieux classés déclarent systématiquement que la réussite est le fruit d’un travail acharné plutôt que d’une intelligence innée, ce qui donne à penser que l’éducation et son contexte social peuvent inculquer des valeurs propices à la réussite scolaire. Les pays les mieux classés sont ceux qui prônent la diversité tant au niveau des élèves que des pratiques d’enseignement et où les enseignants définissent des objectifs ambitieux pour chaque élève et savent reconnaître les talents. La qualité des enseignants reste en outre toujours primordiale : leur sélection et leur formation sont capitales et, en matière d’investissement, la priorité est donnée à la qualité de l’enseignement plutôt qu’à la taille des classes.

Enfin, les pays les plus performants offrent des possibilités de carrière épanouissantes aux enseignants et ont abandonné les mécanismes bureaucratiques de suivi et de reddition de comptes au profit d’une organisation professionnelle du travail. Ils encouragent les enseignants à adopter des méthodes pédagogiques innovantes, à améliorer leurs performances et celles de leurs collègues et à se perfectionner de manière à optimiser les pratiques d’enseignement. Alors que les pouvoirs publics mettent souvent l’accent sur l’offre dans le domaine de l’enseignement, les pays les mieux classés donnent la priorité aux résultats, ce qui suppose de s’ouvrir vers l’extérieur pour étudier les pratiques d’autres enseignants ou d’autres établissements et de constituer des réseaux d’innovation. Enfin, ce qui est peut-être le plus impressionnant dans les systèmes scolaires les plus performants, c’est qu’ils garantissent un enseignement de qualité à tous les élèves. Les politiques et les pratiques sont harmonisées à tous les échelons du système, elles sont constantes dans le temps et on veille à ce qu’elles soient mises en œuvre de manière homogène.

Références

Voir www.oecd.org/pisa/

Lire aussi « L’éducation pour tous », Andreas Schleicher, L’Annuel de l’OCDE 2013, www.oecd.org/fr/forum/leducation-pour-tous.htm

©L’Observateur de l’OCDE No 297 T4 2013




Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Ne manquez pas

  • L'année 2015 sera celle de la hausse du pouvoir d'achat d'après le Figaro économie.
  • Bercy et Bruxelles déclarent la guerre à l'optimisation fiscale, selon le JDD qui annonce que le ministère de l'Economie est sur le point de dévoiler une liste d'une vingtaine de schémas fiscaux jugés non conformes.
  • Entretien avec Eric Charbonnier, expert éducation de l'OCDE, qui dresse un bilan mitigé de la réforme de l'Education présentée par la Ministre Najat Vallaud-Belkacem. Article d'Atlantico.
  • L'économie française a détruit 236 000 emplois entre 2012 et 2014. Un article à lire sur le site du journal Les Echos.
  • Découvrez les gagnants du concours #JeVoisChaqueJour de la Banque Mondiale.
  • A l'école, les garçons restent moins performants que les filles. Un article à lire sur le site internet du journal Le Monde.
  • solar powered plane
  • L'avion du futur ? Ce tour du monde en avion à énergie solaire pourrait constituer une avancée significative en matière de lutte contre le réchauffement climatique.
  • Combien coûte un étudiant en France ? Le Monde compare le prix des études dans l'Hexagone à celui des autres membres de l'OCDE.
  • Désindustrialisation et précarisation de l’emploi ne sont pas seulement le lot des ouvriers: l’atelier d’assemblage de moteurs où travaille Axelle (photo ci-dessus) emploie une forte proportion de femmes, souvent jeunes et intérimaires. Découvrez l’enquête photographique de Mediapart en cliquant sur l’image. © Raphaël Helle / Signatures / La France VUE D'ICI
  • Les energies renouvelables (ENR) sont à l'honneur. Compte tenu des objectifs en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial, les ENR semblent avoir un avenir prometteur devant elles selon les Echos.
  • [Vidéo] Migrations internationales: un enjeu planétaire. Interview de Jean-Christophe DUMONT, Chef de la division des migrations internationales auprès de l'OCDE, auditionné par le Conseil Economique, Social et Environnemental.
  • Paris 2015 En vue de la conférence de décembre 2015 contre le changement climatique, le président français François Hollande est en visite officielle aux Philippines, pays qui subit déjà les conséquences de ce phénomène.
  • Je vois chaque jour...Découvrez qui sont les finalistes du concours Instagram organisé par la Banque mondiale et votez pour votre photo préférée!
  • SwissLeaks: Pascal Saint-Amans, directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, analyse les réformes en cours pour lutter contre la fraude fiscale. Une interview à lire sur le site de L'Express.
  • "L'alliance de la pâquerette et du PIB", ou comment les politiques environnementales ne nuisent pas (nécessairement) à la productivité. Un article paru sur Lemonde.fr.
  • Pas de croissance inclusive sans égalité de genre. Corriger les inégalités dont sont victimes les femmes africaines en matière de rémunération, de choix du métier et de sécurité de l’emploi permettrait d'obtenir des effets positifs non négligeables sur le développement.
  • Une histoire d'amour? Lors de sa rencontre avec Angel Gurría, le Premier Ministre grec Alexis Tsipras lui a exposé son souhait de faire de l'OCDE le nouveau prescripteur de réformes d'Athènes.
  • Le vélo, outil clé du développement ?En plus d'être un moyen de déplacement écologique, économique et bénéfique pour la santé, le vélo et son industrie génèrent de nombreux emplois. En parallèle des transports en commun, le vélo semble être un moyen prometteur de répondre aux objectifs de développement durable.
  • Le chômage est-il mauvais pour la santé ? Plusieurs études tendent à montrer qu'être sans emploi pendant six mois ou plus se traduit par une diminution du bien-être chez le chômeur lui-même, mais aussi au sein de sa famille et de la communauté dans laquelle il vit.
  • Alors que le président François Hollande présente ses voeux au monde éducatif, Eric Charbonnier de l’OCDE rappelle sur LCI que "la sanction, c'est le redoublement", tout en présentant des alternatives.
  • Stefano Scarpetta était l'invité de Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1: l'occasion de revenir sur l'enquête de l' OCDE sur les inégalités de revenus dans les 34 pays membres. Retrouvez l'intégralité de l'interview.
  • "53% des affaires de corruption transnationale ont impliqué les cadres de l'entreprise ou le PDG". Découvrez les résultats du Rapport de l'OCDE sur la corruption transnationale.

Articles les plus lus

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier par courrier


Abonnez-vous dès maintenant
Edition en ligne
Edition précédente

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2015