©Integrity Action, www.integrityaction.org

En 1954, Linda Brown n’avait que neuf ans quand elle s’est élevée contre la ségrégation scolaire dont elle était victime dans l’Arkansas. La cour suprême lui donna raison : cette ségrégation (qui interdisait à des écoliers noirs de s’inscrire dans des écoles « blanches ») était contraire à la Constitution. Linda Brown nous a légué ce que d’aucuns décrivent comme la « décision de la Cour suprême la plus importante du XXe siècle ». Elle nous a aussi montré qu’une petite fille pouvait contribuer à changer le monde.

Shutterstock

Pourquoi les enfants passent-ils l’essentiel de leur temps à jouer pendant leur dernière année d’éducation préscolaire, et se retrouvent tous sagement assis devant leur enseignant l’année d’après ? Pourquoi les enseignants de nos plus jeunes enfants sont-ils nettement moins bien payés que ceux de nos enfants plus âgés ? Pourquoi y a-t-il si peu de transmission d’informations sur les enfants entre les enseignants de maternelle et ceux de l’école primaire ? La réponse est simple : parce qu’il en a toujours été ainsi.

L’accroissement de l’investissement dans le développement humain en Afrique porte ses fruits. En témoigne notamment la proportion de filles et de garçons qui achèvent leurs études secondaires, laquelle a augmenté entre 2005 et 2014 dans les deux cas.

©BIS/betterphoto

L’heure de la résurrection?

Les anciens modes de pensée ne ressusciteront pas des économies développées plombées par les séquelles de la crise et confrontées à des défis majeurs tels que le fléchissement de l’offre de maind’oeuvre et de l’innovation. La croissance seule ne suffira pas : elle doit en outre être stable, inclusive et verte. Si la nécessité de déployer des réformes structurelles n’a jamais été aussi forte, celles-ci exigeront des arbitrages difficiles. Les responsables politiques des pays de l’OCDE, et l’OCDE elle-même, doivent donc relever de redoutables défis.

Lire la suite

©Guri Dahl/Scanpix–Office of the Prime Minister

Répondre aux défis

Comment renforcer l’emploi et la cohésion sociale ? Le Premier ministre norvégien estime que des actions urgentes sont nécessaires pour éviter l’exclusion du marché du travail de toute une génération de jeunes. Il faut également s’attaquer à la question de la répartition des revenus...

Lire la suite

©Vanderlei Almeida / AFP

La croissance ne suffit pas

Les leaders syndicaux au Brésil affirment depuis longtemps que la croissance économique ne doit pas être une fin en soi. Selon eux, l’important n’est pas tant la taille du « gâteau » économique, mais la manière dont il est partagé. Depuis quelques années, les appels à la justice sociale ont de plus en plus influencé les politiques publiques, donnant lieu à une véritable « révolution » de l’économie au Brésil.

Lire la suite

©Reuters/Eddie Keogh

L’éducation pour tous

Les jeunes des milieux modestes sont cruellement sous-représentés dans l’enseignement supérieur. Cela les expose non seulement leur vie durant à des salaires inférieurs, mais cela fragilise en outre les fondements de la croissance économique. Que faire ?

Lire la suite

L’humain avant tout : emploi, égalité et confiance

Plus de cinq ans après le début d’une crise économique baptisée successivement crise des subprimes, crise financière, puis grande récession, aucune expression ne reflète la conséquence principale de ces bouleversements économiques : la souffrance des gens.

Les dégâts causés par la crise seront très difficiles à réparer. La plupart des gouvernements doivent se concentrer sur la restauration des finances publiques, tout en relançant la croissance et l’emploi. Pour y parvenir, les responsables politiques doivent engager un programme de réformes structurelles et investir dans de nouvelles sources de croissance, comme l’innovation, les compétences, les actifs intellectuels et la croissance verte. Les dirigeants doivent faire clairement comprendre que les individus, qui sont les vraies victimes de la crise, sont au cœur de leur action.

Lire la suite

Cliquer pour agrandir

Il y a vingt ans, les économistes applaudissaient l’Espagne, nouvelle étoile montante. Cependant, en termes de productivité, ce pays n’a jamais vraiment réalisé son potentiel. Pourquoi ?

©Christian Charisius

L’éducation est l’un des domaines où l’OCDE a adopté la révolution de l’information.

Bretagne, 1689. Voltaire raconte l’histoire d’un Huron, trilingue, fraîchement débarqué en Bretagne, qui est convié à un dîner chez des notables de la ville. Quand on lui demande laquelle de ses trois langues il préfère, il répond que c’est le huron. « Est-ce possible ? » s’écrie mademoiselle de Kerkabon ; « J’avais toujours cru que le français était la plus belle de toutes les langues après le bas-breton. » « On disputa un peu sur la multiplicité des langues, et on convint que, sans l’aventure de la tour de Babel, toute la terre aurait parlé français. »

©Patrick Love

Le sept milliardième enfant de la planète est né aujourd’hui, ou il y a deux ans, ou naîtra peut-être dans deux ans. Les démographes ne peuvent dire précisément quand ce nombre fatidique sera atteint, alors Halloween 2011 fait aussi bien l’affaire. Or, de parole d’experts, il n’y aurait jamais eu pire époque pour être un enfant. Tous autant que nous sommes, nous enjolivons notre enfance. Le constat vaut pour toutes les périodes et, quelle que soit la vôtre, l’âge d’or se situe toujours une génération avant.

Le marché du travail canadien a été préservé des soubresauts les plus violents de la crise économique. Pourquoi ?

©REUTERS/Mark Blinch

Le système éducatif canadien jouit d’une solide réputation, tant auprès des Canadiens qu’à l’étranger, grâce aux bonnes performances mesurées par des études de renom comme le programme PISA de l’OCDE, qui évalue les acquis des élèves de 15 ans. Il y a plusieurs raisons à ce succès, notamment la mise en place de réformes favorisant l’équité et l’intégration. Mais certains défis restent à relever.

©MAECI

L’OCDE est un lieu de rencontre des décideurs pour identifier les meilleures pratiques qui forment nos politiques publiques. Cela nous permet de comparer et d’évaluer nos performances et d’apprendre des meilleurs. En participant au processus d’examen par les pairs de l’OCDE, nous bénéficions de discussions franches sur nos forces et nos faiblesses dans des domaines variés allant de l’économie aux politiques de développement. Les analyses objectives et crédibles du Secrétariat de l’OCDE renforcent ces discussions. Dans l’ensemble, la performance socio-économique du Canada est forte comparée aux pays de l’OCDE. Cependant, pour progresser encore plus, nous devons savoir dans quels domaines les autres font mieux et apprendre de leurs résultats.

Cliquer pour agrandir. ©StiK pour l'Observateur de l'OCDE.

L'Observateur de l'OCDE n°244, septembre 2004

Données économiques

PIB +0.5% T2 2019
Échanges exp -1.9% ; imp -0.9% T2 2019
Inflation annuelle 1.6% septembre 2019
Chômage 5.1% août 2019
Mise à jour: 6 novembre 2019

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

<b>Abbonez-vous!</b>

Pour votre edition
de l’Observateur de l’OCDE livré en anglais chez vous



Edition Q2 2019

Editions précédentes

Ne manquez pas

  • "D’ordinaire, il faut des livres ou des discours pour changer notre regard. Cette fois, c’est un site Internet qui vient révolutionner notre vision de l’Afrique urbaine. Lancé jeudi 22 novembre dans le cadre du huitième sommet Africités, à Marrackech, Africapolis.org arrive comme un outil majeur pour comprendre la ville africaine de 2018 et anticiper celle de 2050." Lisez l'entretien du journal "Le Monde" avec Laurent Bossard, Directeur du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de l’OCDE, ici.
  • Le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.
  • Star des mathématiques, le français Cédric Villani a remis son rapport sur l’intelligence artificielle au Président Macron le 28 mars. Retour sur ce qu’il expliquait à propos des problèmes de biais d’algorithmes de l’IA à l'OCDE en octobre 2017. Cliquez ici pour regarder le vidéo.
  • Le 24 janvier, la Barbade, la République de Côte d’Ivoire, la Jamaïque, la Malaisie, le Panama et la Tunisie ont signé la Convention multilatérale BEPS, portant à 78 le nombre de signataires. Cette Convention renforce les conventions fiscales existantes et restreint les possibilités d’évasion fiscale par des entreprises multinationales.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019