Selon vous, quelles initiatives faut-il privilégier pour promouvoir l’intégration régionale en Afrique et quelles mesures de coopération internationale faut-il encourager ?

Le taux de croissance urbaine le plus rapide du monde devrait être atteint en Afrique–d’ici 2050, les villes africaines abriteront 950 millions d’habitants supplémentaires. 

Le 16 octobre 2018, les autorités de la République démocratique du Congo (RDC) ont annoncé la signature d’un accord de développement exclusif avec deux consortiums (chinois et espagnol) afin de donner corps au projet Inga 3. C’est une étape importante pour l’Afrique. Après huit années d’études et de discussions, la phase d’exploitation de ce projet hydroélectrique sur le fleuve Congo va enfin débuter.

©Finbarr O'Reilly/Reuters

Chaque année, des millions de personnes sont confrontées à la faim au Sahel et en Afrique de l’Ouest, alors que l’insécurité alimentaire et nutritionnelle atteint un niveau critique. C’est un problème bien connu, qui est habituellement traité dans un cadre national, avec une approche descendante. Or, des analyses uniquement nationales plutôt que territoriales ou locales peuvent masquer des poches de pauvreté, de famine et de malnutrition concentrées dans certaines zones géographiques. 

Hajer Sharief, Jeune Ambassadrice et Fondatrice de Coardaid et de Together we build it en Libye, au Forum de l’OCDE pour le développement ©Andrew Wheeler all rights reserved

« Je veux vous rappeler dans quel monde nous vivons au-delà de ces murs. Des millions de gens ne font plus la différence entre le tonnerre et les frappes militaires. La communauté du développement comprend-elle le monde réel ? Le développement ‘économique’ comprend-il que nous ne naissons pas pauvres mais dans la pauvreté ? Je suis pessimiste quant à la capacité de la communauté internationale à changer tout ça. Mais je suis optimiste quant au potentiel de ces quatre millions de femmes et de jeunes sur notre planète. » 

L’accroissement de l’investissement dans le développement humain en Afrique porte ses fruits. En témoigne notamment la proportion de filles et de garçons qui achèvent leurs études secondaires, laquelle a augmenté entre 2005 et 2014 dans les deux cas.

Cliquer pour agrandir. ©StiK pour L'Observateur de l'OCDE.

L'Observateur de l'OCDE n°296, T3 2013

©David Rooney

Malgré l’engouement suscité par la téléphonie mobile en Afrique, la radio reste incontournable.   

Cliquer pour agrandir

Renforcer les capacités des administrations fiscales est essentiel pour stimuler le développement de l’Afrique. Selon une nouvelle étude, des actions sont déjà engagées, mais il faut faire davantage.

©REUTERS/Mark Wessels

Avant la récession mondiale, la plupart des pays africains connaissaient enfin une forte expansion. Un rebond est-il possible ?

©STR New/Reuters

La cohérence des politiques à l’intérieur des pays et entre eux est une condition essentielle pour regagner le chemin de la croissance et du développement.

Données économiques

PIB +0.5% T2 2019
Échanges exp -1.9% ; imp -0.9% T2 2019
Inflation annuelle 1.6% septembre 2019
Chômage 5.1% août 2019
Mise à jour: 6 novembre 2019

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

<b>Abbonez-vous!</b>

Pour votre edition
de l’Observateur de l’OCDE livré en anglais chez vous



Edition Q2 2019

Editions précédentes

Ne manquez pas

  • "D’ordinaire, il faut des livres ou des discours pour changer notre regard. Cette fois, c’est un site Internet qui vient révolutionner notre vision de l’Afrique urbaine. Lancé jeudi 22 novembre dans le cadre du huitième sommet Africités, à Marrackech, Africapolis.org arrive comme un outil majeur pour comprendre la ville africaine de 2018 et anticiper celle de 2050." Lisez l'entretien du journal "Le Monde" avec Laurent Bossard, Directeur du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de l’OCDE, ici.
  • Le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.
  • Star des mathématiques, le français Cédric Villani a remis son rapport sur l’intelligence artificielle au Président Macron le 28 mars. Retour sur ce qu’il expliquait à propos des problèmes de biais d’algorithmes de l’IA à l'OCDE en octobre 2017. Cliquez ici pour regarder le vidéo.
  • Le 24 janvier, la Barbade, la République de Côte d’Ivoire, la Jamaïque, la Malaisie, le Panama et la Tunisie ont signé la Convention multilatérale BEPS, portant à 78 le nombre de signataires. Cette Convention renforce les conventions fiscales existantes et restreint les possibilités d’évasion fiscale par des entreprises multinationales.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019