Les petites entreprises prospèrent, pas leurs revenus

L'Observateur de l'OCDE

Le gouvernement français, soucieux de stimuler la création d’entreprises et d’emplois, a créé en 2009 le statut d’auto-entrepreneur pour aider les petites entreprises souvent unipersonnelles, au chiffre d’affaires inférieur à un certain seuil, en simplifiant les procédures d’immatriculation. Mi-2014, l’Agence française pour la création d’entreprises (APCE) recensait près d’un million d’auto-entrepreneurs. L’INSEE estime cependant que la plupart d’entre eux ne dégagent que des revenus faibles, voire inexistants. La crise n’a pas aidé, mais existe-t-il une recette pour réussir ?

L’édition 2014 du Panorama de l’entrepreneuriat cherche à comprendre tous les facteurs complexes qui contribuent au succès des entreprises depuis la crise financière, au moyen de 20 indicateurs de performances et de statistiques concernant 30 pays.

Peu d’économies ont été épargnées par le resserrement du crédit, mais divers mécanismes d’aide à l’entrepreneuriat ont vu le jour dans les pays de l’OCDE depuis le début de la crise. De grandes économies comme l’Australie et le Royaume-Uni ont retrouvé les niveaux de création d’entreprises d’avant la crise, tandis que d’autres comme le Danemark et l’Espagne n’ont pas encore remonté la pente.

Les obstacles bureaucratiques à l’entrepreneuriat se sont atténués ces dix dernières années, et c’est surtout le manque de fonds qui empêche l’innovation et le succès des entreprises dans les 30 pays étudiés. Le soutien public à l’innovation varie d’un pays à l’autre : certains, comme l’Estonie et la Hongrie, destinent plus de 85 % de l’aide à la R-D à de petites entreprises, tandis que d’autres comme le Japon et les États-Unis investissent plus de 80 % de ce soutien dans de grandes entreprises. Globalement, ces fonds profitent plus aux grandes entreprises qu’aux petites. Cette disparité peut être problématique. Les micro-entreprises comptant moins de dix employés, et parfois un seul, représentent 70 à 90 % des entreprises privées. Dans les pays touchés par la crise, comme le Portugal, l’Italie et la Grèce, elles emploient près de la moitié de la population active.

L’étude fait également apparaître une corrélation entre la coopération interentreprises en matière d’innovation et le sentiment que les obstacles à la croissance s’atténuent, ce qui semble indiquer que les grandes entreprises peuvent aider les petites à se développer, en dépit des risques liés à l’innovation.

OCDE (2014), Panorama de l’entrepreneuriat 2014, Éditions OCDE. http://dx.doi.org/10.1787/entrepreneur_aag-2014-fr

©L'Observateur de l'OCDE n°301, T4 2014

Pour aller plus loin:

Travaux de l'OCDE sur les PME et l'entrepreneuriat




Données économiques

PIB -9.8% T3 2020
Échanges exp -17.7% ; imp -16,7% T2/T1 2020
Inflation annuelle 1,2% août 2020
Chômage 7,4% août 2020
Mise à jour: 5 novembre 2020

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

<b>Abonnez-vous!</b>

Pour votre edition
de l’Observateur de l’OCDE livré en anglais chez vous



Edition Q2 2019

Editions précédentes sur Issuu

Ne manquez pas

  • "D’ordinaire, il faut des livres ou des discours pour changer notre regard. Cette fois, c’est un site Internet qui vient révolutionner notre vision de l’Afrique urbaine. Lancé jeudi 22 novembre dans le cadre du huitième sommet Africités, à Marrackech, Africapolis.org arrive comme un outil majeur pour comprendre la ville africaine de 2018 et anticiper celle de 2050." Lisez l'entretien du journal "Le Monde" avec Laurent Bossard, Directeur du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de l’OCDE, ici.
  • Le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019