Plus de femmes en tête

Cofondatrice, 30% Club

Le 30% Club est un groupe de présidents, présidentes et PDG dont l’objectif est d’obtenir, par des actions volontaires, un meilleur équilibre entre hommes et femmes à tous les niveaux de leurs entreprises.

L’implication des entreprises est essentielle : elle porte la question au-delà des efforts de diversité des spécialistes pour l’intégrer dans la gestion globale des compétences. Il s’agit d’une approche collaborative pour susciter le changement.

Le 30% Club a été lancé au Royaume-Uni en 2010 avec l’objectif d’atteindre, fin 2015, 30 % de femmes dans les conseils d’administration des entreprises du FTSE-100. Le Club compte désormais 120 membres, et le pourcentage de femmes dans les conseils d’administration est passé de 12,5 à 23 %. Il reste donc du chemin à parcourir.

Le 30% Club ne croit pas aux quotas imposés et estime au contraire que les actions volontaires permettent d’obtenir des évolutions réelles et durables.

Le 30% Club devient une initiative internationale d’entreprises cherchant à développer un réservoir de femmes talentueuses pour des postes de direction. Il complète les efforts individuels des entreprises et les réseaux existants, et apporte en plus la collaboration et l’engagement visible de dirigeants d’entreprise.

La faible représentation des femmes aux niveaux de direction est un phénomène mondial. L’implication des entreprises, à partir d’un objectif mesurable, peut entraîner un changement de paradigme. Au-delà du Royaume-Uni, des Clubs 30%se sont formés aux États-Unis, à Hong Kong-Chine, en Irlande, ainsi qu’en Afrique australe et orientale. Cette année, de nouveaux clubs sont attendus au Canada, en Australie, en Malaisie, en Italie, en Pologne, au Japon et aux Émirats arabes unis.

Les entreprises devraient s’efforcer d’établir un meilleur équilibre entre hommes et femmes à tous les niveaux, ce qui exige des efforts soutenus de gestion des compétences et de développement d’un réservoir de femmes talentueuses.

Il faut redoubler d’efforts pour améliorer l’équilibre à tous les niveaux, hommes et femmes devant travailler ensemble pour obtenir un changement réel.

Pour plus d’informations sur le 30% Club, voir http://30percentclub.org

Suivez-nous sur Twitter @30percentclub

©L'Annuel de l'OCDE 2015




Données économiques

PIB -9.8% T3 2020
Échanges exp -17.7% ; imp -16,7% T2/T1 2020
Inflation annuelle 1,2% août 2020
Chômage 7,4% août 2020
Mise à jour: 5 novembre 2020

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

<b>Abonnez-vous!</b>

Pour votre edition
de l’Observateur de l’OCDE livré en anglais chez vous



Edition Q2 2019

Editions précédentes sur Issuu

Ne manquez pas

  • "D’ordinaire, il faut des livres ou des discours pour changer notre regard. Cette fois, c’est un site Internet qui vient révolutionner notre vision de l’Afrique urbaine. Lancé jeudi 22 novembre dans le cadre du huitième sommet Africités, à Marrackech, Africapolis.org arrive comme un outil majeur pour comprendre la ville africaine de 2018 et anticiper celle de 2050." Lisez l'entretien du journal "Le Monde" avec Laurent Bossard, Directeur du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de l’OCDE, ici.
  • Le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019